Tendances Kids

16.12.2020, France, M6 Publicité/Gulli

M6 Publicité et Gulli publient une étude sur la consommation vidéo des enfants en 2020.

Read more


Les Tendances Kids 2020 rassemblent un panorama international de la consommation vidéo des enfants (en partenariat avec Harris Interactive) et un observatoire des tendances de vie des familles (en partenariat avec ABC+ by brainvalue).

Afin de décrypter les usages vidéo des 4-14 ans, Gulli et Harris Interactive ont réalisé un baromètre dressant les habitudes de visionnage des enfants, selon l’écran et le type de consommation (live, replay, streaming, SVOD, VOD). Ce baromètre recueille les réponses de 900 enfants et de leurs parents, interrogés via un questionnaire en ligne. Les données sont aussi mises en perspectives avec celles de quatre pays emblématiques : Japon, États-Unis, Royaume-Uni et Allemagne.

Les principaux enseignements à retenir de ce baromètre sont les suivants :
  • Les écrans sont omniprésents au sein des familles : trois quarts des enfants possèdent au moins un écran à titre personnel (le smartphone arrive en tête des équipements et ne cesse de progresser).
  • En 2020, la tendance est à la hausse sur la durée de visionnage des enfants : probablement un corollaire des habitudes prises pendant le premier confinement.
  • Les « vidéovores » sont de plus en plus nombreux : 36 pour cent des enfants sont des utilisateurs réguliers des quatre modes de visionnage principaux (live, replay, streaming, SVOD, VOD).
  • Le live et le replay constituent toujours le socle solide de la consommation vidéo des enfants avec un poids d’environ 70 pour cent dans tous les pays étudiés.
  • La progression de la SVOD ne cannibalise pas les modes de visionnage traditionnels, elle s’y ajoute.
  • La France fait figure d’exception : les enfants y sont plus timorés à adopter de nouveaux usages et ont globalement une posture plus télévore dans leur consommation vidéo.
  • En France, l’audience multidevice des enfants reste encore sous-estimée dans la mesure de référence de Médiamétrie.


En complément de ce baromètre, Gulli a fait appel à l’institut ABC+ (le département enfants et famille de brainvalue) afin d’analyser l’évolution du comportement des familles et des rapports familiaux, dans une année marquée par une crise sanitaire inédite.

L’enquête révèle une forte capacité de résilience des enfants et l’instauration de nouveaux rythmes de vie au sein de la famille, comme le « slow life » et le « slow parenting ». Parallèlement, on observe un effet accélérateur de la crise sur des tendances familiales observées depuis déjà deux ans :

  • Une parentalité plus que jamais réfléchie et choisie.
  • Un resserrement des liens familiaux, dans le cocon du foyer.
  • Un fort désir de nature et un intérêt croissant pour l’écologie.
  • Des parents toujours plus investis auprès de leurs enfants et qui redéfinissent la position du curseur entre autonomie et contrôle.

En France comme à l’étranger, les marques pour enfants ont su saisir l’opportunité d’une année chamboulée pour réinventer leur discours et démontrer qu’elles sont en phase avec ces tendances.

Share this page to

TOOLS