RTL Group : relevé trimestriel

30.04.2020, Luxembourg, RTL Group

Le 30 avril 2020, RTL Group a publié son relevé trimestriel pour les trois premiers mois de 2020 (T1/2020). 

Read more

Thomas Rabe

Thomas Rabe, Chief Executive Officer de RTL Group, déclare :
« Chez RTL Group, nous continuons de surveiller de près la propagation planétaire rapide du coronavirus et accordons la priorité absolue à la santé de nos employés et à la protection de nos activités. Nos chaînes de télévision, stations de radio, services de streaming et sites web ont enregistré une nette croissance de leur portée et de leur utilisation car ils offrent des informations et des divertissements à des millions de personnes confrontées à une perturbation de leur vie quotidienne sans précédent. Les filiales de RTL Group font partie de l’infrastructure cruciale de leurs pays. Je suis ravi que nous puissions prendre de nombreuses initiatives telles que des campagnes de sensibilisation et des messages de remerciement adressés aux héros du quotidien qui font face à la crise actuelle.

Début mars, nous avons enregistré les premières annulations de spots publicitaires, ainsi que des reports de productions. Plus tard dans le mois, cette tendance s’est accélérée avec la mise en place de vastes mesures de confinement dans toute l’Europe. Nous faisons de bons progrès dans la mise en application de contre-mesures visant à réduire les coûts et à préserver les liquidités.

Malgré le contexte économique incertain, les trois priorités de la stratégie de RTL Group – activités principales, croissance, alliances & partenariats – restent inchangées. Pour les services de streaming TV Now en Allemagne et Videoland aux Pays-Bas, nous maintenons nos objectifs à moyen terme qui sont d’augmenter à entre 5 et 7 millions le nombre total d’abonnés payants, d’accroître le chiffre d'affaires du streaming pour parvenir à un minimum de 500 millions d’euros, et d’atteindre le seuil de rentabilité d’ici 2025. L’augmentation du nombre d’abonnés payants et du chiffre d'affaires du streaming au premier trimestre 2020 est conforme aux plans de stimulation que nous avons présentés en mars dernier. »

Chiffre d'affaires

  T1/2020
En millions d’euros

T1/2019
En millions d’euros

Variation du pourcentage

Chiffre d'affaires total 1 466 1 518 (3,4)

Chiffre d'affaires sous-jacent

   Diffusion
   Contenu 
(Fremantle)
   Numérique 
   
(BBTV, Divimove & SpotX)
   Éliminations

1 441

1 035
378
103

(50)

1 490

1 087
383
100

(52)

(3,3)

(4,8)
(1,3)
+3,0

-


Le chiffre d’affaires déclaré du Groupe diminue de 3,4 pour cent pour atteindre 1 466 millions d’euros (T1/2019 : 1 518 millions d’euros), baisse principalement due à une diminution du chiffre d’affaires publicitaire télévisuel résultant des répercussions de la pandémie du coronavirus. Le chiffre d’affaires sous-jacent est de 1 441 millions d’euros (T1/2019 : 1 490 millions d’euros).

Le chiffre d’affaires des activités de radiodiffusion de RTL Group diminue de 4,8 pour cent, passant à 1 035 millions d’euros (T1/2019 : 1 087 millions d’euros).

Le chiffre d’affaires des contenus, qui représente Fremantle, diminue de 1,3 pour cent et s’élève à 378 millions d’euros (T1/2019 : 383 millions d’euros), principalement en raison d’effets de timing.

Le chiffre d’affaires numérique généré par BBTV, Divimove et SpotX augmente de 3,0 pour cent et s’élève à 103 millions d’euros (T1/2019 : 100 millions d’euros) grâce à la croissance de ces trois entreprises. Le chiffre d’affaires du streaming de TV Now et de Videoland augmente de 19,4 pour cent et s’élève à 37 millions d’euros (T1/2019 : 31 millions d’euros) grâce à la progression du nombre d’abonnements au streaming.

Par conséquent, le chiffre d’affaires numérique total de RTL Group augmente de 5,9 pour cent et s’élève à 233 millions d’euros (T1/2019 : 220 millions d’euros).

Dette nette

RTL Group a de faibles niveaux d’endettement et dispose de substantielles facilités de crédit engagées et non utilisées de Bertelsmann, sans échéance avant 2023. Au 31 mars 2020, RTL Group affichait une dette nette de 200 millions d’euros (31 décembre 2019 : dette nette de 384 millions d’euros).

Taux de croissance du marché net de la publicité télévisuelle et parts d’audience de RTL Group dans les principaux groupes cibles

RTL Group estime que les marchés nets de la publicité télévisuelle ont baissé sur l’ensemble des marchés clés de RTL Group. Un résumé des marchés clés de RTL Group, y compris les estimations des taux de croissance du marché net de la publicité télévisuelle et la part d’audience du principal groupe cible est repris ci-dessous.
 

  T1/2020
taux de croissance
du marché net
de la publicité télévisuelle 
(en pourcentage)
Part d’audience de RTL Group dans le principal groupe cible T1/2020
(en pourcentage)
Part d’audience de RTL Group dans le principal groupe cible  T1/2019
(en pourcentage)
Allemagne (4,0) à (4,5) 28,5  28,2 
France (12,0) 22,0  21,5 
Pays-Bas (7,0) 31,1  31,0 


Temps forts opérationnels

Fin mars 2020, RTL Group enregistrait 1,53 million d’abonnés payants à ses services de streaming TV Now en Allemagne et Videoland aux Pays-Bas, une augmentation de 34 pour cent par rapport à l'année précédente. Depuis l’instauration des mesures de confinement, à la mi-mars 2020, ces deux services ont connu un taux de croissance plus élevé. En France, le service de streaming 6play du Groupe M6 a enregistré un million d’utilisateurs inscrits supplémentaires et une augmentation de 45 pour cent des vidéos visionnées entre le 16 mars et le 16 avril 2020.

Au cours de la pandémie du coronavirus, RTL Group a été en mesure d’accroître sa couverture nette, les durées d’écoute et de visionnage, ainsi que l’utilisation du numérique, toutes chaînes, plateformes et pays confondus. En mars 2020, NTV, la chaîne d’information de Mediengruppe RTL Deutschland, a plus que doublé sa part d’audience, passant à 1,9 pour cent auprès des 14-59 ans par rapport à l’année précédente (mars 2019 : 0,9 pour cent) ; de plus, elle a progressivement attiré des publics plus jeunes et était la première marque d’information parmi les diffuseurs d’information en Allemagne. En France, les programmes d’information Le 1245 et Le 1945 de M6 ont enregistré, en mars 2020, des parts d’audience moyennes de 21,1 pour cent et de 19,0 pour cent auprès de leur cible commerciale. Du début du confinement en France à fin mars 2020, Le 1245 a enregistré une croissance de 90 pour cent de son audience par rapport à la part d’audience moyenne de la saison 2019-2020.

Fremantle a bien commencé l’année 2020 avec American Idol, America’s Got Talent: The Champions (L’Amérique a un incroyable talent : Les Champions) et les émissions de rencontres Five Guys a Week sur Channel 4 et Too Hot to Handle sur Netflix. Fremantle a également poursuivi son avancée dans la production de fictions avec le lancement de The New Pope sur Sky Italia, de Baghdad Central sur Channel 4 et du film Betonrausch d’UFA Fiction sur Netflix. Too Hot to Handle est en passe de devenir l’une des plus grandes émissions-concours sur Netflix. L’émission s’est hissée au sommet des charts Netflix des émissions les plus regardées au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada, dans de nombreux pays d’Europe, ainsi qu’au Pakistan et en Afrique du Sud.

Un an après le lancement de la plateforme audio allemande Audio Now, en mars 2019, le service a lancé 80 podcasts originaux et enregistre d’ores et déjà une moyenne mensuelle de 6 millions d’utilisateurs.
 

En France, les programmes d’information ont enregistré des parts d'audience plus élevées / Too Hot to Handle est en passe de devenir l’une des plus grandes émissions-concours sur Netflix.


Perspectives

Face aux incertitudes économiques actuelles, le Conseil d'administration de RTL Group a décidé, le 2 avril 2020, de retirer les prévisions précédentes (datées du 13 mars 2020) qui ne tenaient pas compte de la pandémie du coronavirus.

Comme indiqué le 2 avril 2020, l’évolution et les attentes économiques mondiales se sont nettement détériorées depuis la mi-mars, au moment où RTL Group présentait ses perspectives. Le Groupe n’est actuellement pas en mesure de fournir de nouvelles perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2020.

Les chiffres indiqués dans le présent relevé trimestriel n’ont pas été audités.

Share this page to

TOOLS