Groupe M6: Résultats du premier trimestre 2020

29.04.2020, France, Groupe M6

Le 28 avril 2020, le Groupe M6 a publié ses résultats financiers du premier trimestre de l’exercice 2020.

Read more

Au premier trimestre de l’exercice 2020, le Groupe M6 affiche un chiffre d’affaires consolidé de 321,3 millions d’euros, en baisse de -7,1 pour cent. Les recettes publicitaires plurimedia, qui incluent les revenus du pôle Jeunesse, intégré depuis septembre 2019, sont en repli de -9,2 pour cent, conséquence de l’arrêt brutal de la consommation des ménages depuis le début du confinement.

Malgré l’effet de base négatif (-4,7 millions d’euros) lié à l’arrêt du contrat M6 mobile by Orange à la fin du mois de juin 2019, les revenus non-publicitaires sont stables grâce notamment à l’intégration du pôle Jeunesse et à la résistance des autres activités.

Le résultat opérationnel courant (EBITA) consolidé atteint 45,6 millions d’euros, contre 64,2 millions d’euros au premier trimestre 2019. Cette diminution s’explique par le recul de l’activité publicitaire et l’absence de contribution du contrat M6 mobile by Orange (4,7 millions d’euros au T1 2019), partiellement compensés par la mise en œuvre d’un plan d’économies à effet immédiat. L’agilité dont fait preuve le Groupe dans cet environnement économique dégradé lui permet de maintenir un solide niveau de marge opérationnelle (14,2 pour cent).

Le marché publicitaire TV, après avoir commencé l’année 2020 dans une relative stabilité, a fortement décroché au mois de mars. L’aggravation de l’épidémie de Covid-19 et la mise en place des mesures de confinement ont conduit les annonceurs à annuler de nombreuses campagnes. Ainsi, la deuxième quinzaine de mars a été marquée par un recul de plus de 30 pour cent des durées publicitaires.

Dans ce contexte exceptionnel, le chiffre d’affaires publicitaire TV s’inscrit en baisse de -8,5 pour cent sur le trimestre (-11,8 pour cent à périmètre constant).

Pourtant, depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les Français passent plus de temps devant la télévision. La Durée d’Ecoute Individuelle moyenne en mars 2020 progresse ainsi de +20 pour cent sur un an à 4h19 et atteint même 4h38 sur les 5 premières semaines du confinement, soit son plus haut niveau historique. Média d’écoute conjointe par excellence, la Télévision bénéficie de sa faculté à rassembler les Français, d’autant plus recherchée dans les périodes difficiles.

Dans ce contexte, l’offre de programmes événementielle et familiale des chaînes du Groupe M6 est plébiscitée depuis le début du confinement. Sur M6 notamment, Top Chef (3,6 millions) et Pékin Express (3,2 millions) ont par exemple vu leur audience augmenter de +40 pour cent. Le 12’45 (2,2 millions) et le 19’45 (3,9 millions) ont respectivement gagné +66 pour cent et +38 pour cent de téléspectateurs par rapport au début de l’année 2020. En avant-soirée, Tous en cuisine, lancé le 24 mars et présenté en direct par Cyril Lignac, fait nettement progresser la case, qui rassemble désormais près de 2,4 millions de téléspectateurs chaque soir.

Sur 6play, la tendance est similaire depuis le début du confinement, avec un nombre de vidéos vues qui progresse de +45 pour cent sur un an.

Après un début d’année en légère hausse, le marché publicitaire Radio a fortement reculé en mars en raison de la baisse brutale de la consommation des ménages liée à la mise en place des mesures de confinement. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires de la Radio s’élève à 31,5 millions d’euros, en recul de -11,2 pour cent par rapport au premier trimestre 2019.

Pour conforter la liquidité, le Directoire du Groupe M6 a par ailleurs choisi de suspendre le versement du dividende au titre de l’exercice 2019, se réservant la faculté d’une distribution ultérieure si la reprise économique offre une meilleure visibilité sur les perspectives du marché publicitaire.

Pour plus d’informations sur les résultats financiers du Groupe M6 pour le premier trimestre de 2020, cliquez ici.
Share this page to

TOOLS