L’écriture récompensée

15.07.2019, France, Fondation M6

Découvrez les lauréats de la quatrième édition du concours « Au-delà des lignes » organisé en prison par la Fondation M6.

Read more

Mardi 25 juin et mercredi 3 juillet 2019 se sont tenues au Centre Pénitentiaire d’Orléans-Saran et à la Direction de l’Administration Pénitentiaire (Paris) les remises des prix de la quatrième édition du concours d’écriture « Au-delà des lignes ».


Ce concours, mené par la Fondation M6 et l’Éducation Nationale en partenariat avec l’Administration Pénitentiaire a réuni 454 participants accompagnés par 60 enseignants au sein 53 établissements pénitentiaires. Il a pour ambition de lutter contre l’exclusion des personnes détenues en rupture avec l’écriture*, enjeu majeur pour lutter contre la récidive, tel qu’il l’a été souligné lors de la cérémonie, la maitrise de la langue française étant « le premier outil de réinsertion des personnes sous main de justice ».

Tous les participants ont été accompagnés lors d’ateliers d’écriture et ont partagé un moment d’échange autour du plaisir des mots avec l’un des 55 membres du jury venus à leur rencontre entre les murs, entre janvier et avril dernier. Chaque participant a reçu le recueil de cette édition 2019, dans lequel l’ensemble des textes est publié (disponible sur demande).

Les lauréats présents lors des cérémonies sont tour à tour montés sur scène accompagnés de leur enseignant et d’un membre du jury, afin de recevoir leur prix, des bons d’achats pour des enseignes culturelles, qui leur permettront de poursuivre leur plongée dans le monde de la lecture et l’écriture.

Les lauréats qui n’ont pu se déplacer sur l’une des cérémonies seront distingués et récompensés au sein même de leurs établissements. Ils ont toutefois été mis à l’honneur : leurs prix ont été remis à leurs enseignants et leurs textes mis en voix par Ménélik (membre du jury) et des collaborateurs de l’Administration Pénitentiaire et du Groupe M6, accompagnés de deux musiciennes de l’Orchestre de Chambre de Paris.

Cette quatrième édition, sur le thème « Une rencontre », a récompensé 20 lauréats :

 

Catégorie débutants : cliquez pour découvrir les textes des lauréats

Lauréats mineurs, Djamal pour Rencontre-moi si tu peux, Antoni pour Détention et Maïwenn pour J’ai rencontré le Triskel

Lauréats majeurs : Bashkim pour Kosovo, Vernon pour Une rencontre surprise, Ardijan pour Une rencontre

 

Catégorie intermédiaires : cliquez pour découvrir les textes des lauréats 

Lauréats mineurs : Saif pour L’île perdue, Ibrahim pour Le 1er mot, Rédouane pour Road Trip

Lauréats majeurs : Daniel pour J’ai été content de…, Michel pour Rencontre éphémère et naturelle, David pour L’arlésienne, Eduardo pour Les 7 portes

 

Catégorie confirmés : cliquez pour découvrir les textes des lauréats 

Lauréats mineurs : Bouchra pour Les malheurs de la misère, Antony pour Sans titre, Alpha pour Sans titre

Lauréats majeurs : Aurélien pour Le petit vieux, Daniel pour La dernière rencontre, Tristan pour J’ai rencontré le diable, Faouzi pour Sans titre


Quelques-unes des phrases échangées lors des rencontres entre les membres du jury et les participants au concours : 

« Ici en prison, on n’écrit pas pour faire joli, mais par nécessité »
« Le temps passé sur votre texte, c’est du temps passé avec vous-même »
« Ecrire, c’est crier sans faire de bruit. »

 

* 20,2 pour cent des personnes détenues échouent au bilan de lecture proposé à l’entrée en détention (9,6 pour cent en situation d’illettrisme au regard du test)

Share this page to

TOOLS