RTL Group en route pour atteindre ses objectifs pour l’exercice 2018

08.11.2018, Luxembourg, RTL Group

Le 8 novembre 2018, RTL Group a annoncé ses résultats pour les neuf premiers mois se terminant le 30 septembre 2018.

Read more

Au cours des neuf premiers mois de 2018, RTL Group a poursuivi avec succès le développement de ses activités et de sa stratégie « Total Video ». Le chiffre d’affaires de la période de janvier à septembre est en hausse pour la quatrième année consécutive, malgré des effets de change négatifs et des événements sportifs majeurs tels que les Jeux olympiques d’hiver et la Coupe du Monde de football Fifa 2018. Sur base de sa situation financière très saine, RTL Group continuera à favoriser davantage d’initiatives de croissance organique dans deux domaines principaux, à savoir le développement de services de vidéo à la demande attirant le grand public à travers tous les genres de contenus, et la poursuite de la percée de Fremantle dans le domaine de la fiction.


De janvier à septembre 2018 : Fremantle et les activités numériques stimulent la croissance du chiffre d’affaires

  • Le chiffre d'affaires du Groupe a augmenté de 2,7 pour cent et s’élève à 4 468 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 4 350 millions d’euros). Il a ainsi atteint un niveau record, malgré des effets de change négatifs à hauteur de 64 millions d’euros. Ceci s'explique par la hausse du chiffre d’affaires de Fremantle, par la croissance rapide des activités numériques du Groupe et par RTL Nederland.
     
  • Le chiffre d’affaires issu des activités numériques de RTL Group a poursuivi une croissance dynamique de 17,9 pour cent pour atteindre 660 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 560 millions d’euros). Cette évolution résulte principalement d’une croissance organique chez BroadbandTV, Fremantle et Videoland.

Mocro Mafia est une série criminelle de Videoland qui raconte l’essor d’une nouvelle génération de criminels dans les bas-fonds d’Amsterdam

  • Le chiffre d'affaires provenant des plateformes a augmenté de 7,3 pour cent et s’élève à 251 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 234 millions d’euros).
     
  • Les sources de revenus de RTL Group sont bien diversifiées, avec une part de 46,0 pour cent provenant de la publicité télévisuelle, 19,7 pour cent issus de la production de contenus, 14,8 pour cent venant des activités numériques, 5,6 pour cent issus des plateformes, 4,0 pour cent de la publicité radio ainsi que 9,9 pour cent provenant d’autres revenus.
     
  • L’EBITDA est resté stable à 892 millions d’euros pour les neuf premiers mois de 2018 (de janvier à septembre 2017 : 889 millions d’euros). La hausse de la contribution financière du Groupe M6 et de RTL Nederland a été en partie compensée par la contribution plus basse de Mediengruppe RTL Deutschland et de RTL Hungary.
     
  • Par conséquent, la marge d'EBITDA s’élève à 20,0 pour cent (de janvier à septembre 2017 : 20,4 pour cent).
     
  • Le résultat net attribuable aux actionnaires de RTL Group a diminué et s’élève à 424 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 434 millions d’euros).
     
  • Le flux de trésorerie net provenant des activités opérationnelles s’élève à 422 millions d’euros, ce qui entraîne une hausse du taux de conversion de la marge opérationnelle en liquidités à 83 pour cent (de janvier à septembre 2017 : 76 pour cent).
     
  • Suite au versement d’un dividende intermédiaire de 154 millions d’euros le 6 septembre 2018, la dette nette de RTL Group s'élève comme prévu à 928 millions d’euros au 30 septembre 2018 (30 juin 2018 : 943 millions d’euros ; 31 décembre 2017 : 545 millions d’euros).

 

« Le contenu et les vidéos à la demande sont les moteurs de notre croissance »

Déclaration de Bert Habets, Chief Executive Officer de RTL Group :

Bert Habets, CEO de RTL Group © Ramon Haindl

« Au cours des neuf premiers mois de l’année 2018, RTL Group a une fois encore démontré sa position de force – malgré des conditions de marché difficiles. Nous la devons à notre large empreinte internationale et à des sources de revenus bien diversifiées. Notre objectif principal est de favoriser une croissance organique sur l’ensemble de notre portefeuille, associée au maintien de l’attractivité des rendements pour nos actionnaires.

L’évolution contrastée des marchés de la publicité télévisuelle en Europe montre que nous sommes sur la bonne voie en nous concentrant clairement sur deux domaines de croissance : la mise en place et l’élargissement de nos plateformes de streaming non linéaires, et la production de contenus locaux exclusifs.

Nous allons considérablement accroître les offres de contenus de nos services de streaming, tous genres confondus. Ces offres comprendront la diffusion en ligne de programmes exclusifs qui n’auront pas été transmis à la télévision (« online first ») et le développement de productions originales pour ces services. En y ajoutant ce qui se fait de mieux en termes d’expérience-utilisateurs, RTL Group est bien déterminé à devenir le pionnier européen pour emmener sa stratégie « Total Video » à son prochain niveau ».


De janvier à septembre 2018 – filiales : RTL Nederland annonce une performance solide générée par Videoland et d’autres activités numériques

  • Au cours des neuf premiers mois de 2018, l’EBITDA de Mediengruppe RTL Deutschland a baissé de 2,6 pour cent, passant à 484 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 497 millions d’euros). Ce recul est principalement dû à une diminution du chiffre d’affaires publicitaire télévisuel, en particulier au troisième trimestre 2018. Les mois de juillet et août 2018 ont été affectés par des comparaisons difficiles avec un excellent troisième trimestre 2017, et par la diffusion sur les chaînes de télévision publiques des derniers matchs de la Coupe du Monde de football Fifa 2018.
     
  • L’EBITDA du Groupe M6 a augmenté de 4,9 pour cent et s’élève à 277 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 264 millions d’euros) grâce à la plus-value réalisée lors du transfert de joueurs des Girondins de Bordeaux en fin de saison 2017-2018.

En août 2018, le Groupe M6 a confirmé la création d’un accord avec MGM Television dans le but d’importer
Audition Secrète : qui deviendra une star sans le savoir ? dans 12 territoires
© Thomas PADILLA / M6

  • L’EBITDA de Fremantle a augmenté de 3,1 pour cent et s’élève à 66 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 64 millions d’euros), principalement grâce aux performances solides de Fremantle en Amérique du Nord et en Allemagne (UFA), et celles de l’entreprise de jeux vidéo canadienne Ludia.
     
  • L’EBITDA de RTL Nederland a connu une hausse de 22,2 pour cent et s’élève à 55 millions d’euros (de janvier à septembre 2017 : 45 millions d’euros), principalement générée par Videoland et d’autres activités numériques.


T3/2018 : Fremantle et les activités numériques entraînent les résultats du troisième trimestre

  • Au troisième trimestre 2018, le chiffre d'affaires du Groupe a augmenté de 3,6 pour cent et s’élève à 1 422 millions d’euros (T3/2017 : 1 372 millions d’euros), principalement entraîné par les chiffres d’affaires plus élevés de Fremantle et des activités numériques.
     
  • L’EBITDA a baissé de 3,4 pour cent, passant à 254 millions d’euros (T3/2017 : 263 millions d’euros), principalement en raison d’une baisse de la contribution à l’EBITDA de Mediengruppe RTL Deutschland, reflet d’une diminution du chiffre d’affaires publicitaire télévisuel. Celle-ci a été en partie compensée par un effet positif au niveau du Groupe M6, généré par la plus-value réalisée lors du transfert de joueurs des Girondins de Bordeaux en fin de saison 2017-2018.
     
  • Le résultat net attribuable aux actionnaires de RTL Group a diminué et s’élève à 106 millions d’euros (T3/2017 : 114 millions d’euros).


Faits marquants

Renforcement des services à la demande

  • Mediengruppe RTL Deutschland a annoncé son intention de relancer son service de vidéo à la demande TV Now en hiver 2018/2019. Cette relance comprendra une nouvelle plateforme, des contenus exclusifs supplémentaires – à savoir « TV Now Originals » –, des programmes exclusifs « online first », ainsi que des contenus exclusifs et non exclusifs sous licence tierce à travers tous les genres. L’un des contenus de TV Now Originals dans le genre fiction sera par exemple M – Eine Stadt sucht einen Mörder (M – Une ville recherche un meurtrier).

L’un des contenus de TV Now Originals dans le genre fiction sera par exemple M – Eine Stadt sucht einen Mörder (M – Une ville recherche un meurtrier) © MG RTL D / Superfilm/Pertramer/Pichler

  • Le nombre d’abonnés payants à TV Now Plus a augmenté de 40 pour cent, et le nombre de vues des vidéos a enregistré une croissance de 45 pour cent entre janvier et septembre 2018, comparé à la même période l’an dernier.
     
  • Aux Pays-Bas, Videoland a enregistré une croissance du nombre d’abonnés payants de 119 pour cent 3. Le nombre total d’heures de visionnage des abonnés a augmenté de 245 pour cent durant les neuf premiers mois de 2018, comparé à la même période l’an dernier. La forte progression de Videoland est principalement générée par des contenus locaux originaux tels que l’émission de télé-réalité Temptation Island VIPs (L’île de la tentation VIPs) qui était exclusivement disponible sur le service de vidéo à la demande payant.

Création d’un groupe solide en charge des vidéos numériques
  • Dans le cadre de sa stratégie « Total Video », RTL Group est déterminé à développer considérablement ses réseaux multiplateformes (MPN). En combinant StyleHaul, Divimove et United Screens dans le courant de 2019, RTL Group vise à mettre en place un groupe de vidéos numériques solide et rentable qui opère à l’échelle mondiale et dont le but est d’atteindre et de divertir les jeunes audiences avec des contenus vidéo courts et attrayants.

Développement de partenariats durables
  • Le 27 septembre 2018, RTL Group et ITV, le plus grand réseau de télévision commerciale au Royaume-Uni, ont signé un accord en vue de renforcer et d’étendre leur partenariat existant en matière de ventes publicitaires internationales. RTL AdConnect représentera ITV à l’échelle mondiale en dehors du Royaume-Uni et favorisera une collaboration plus étroite dans le domaine de la technologie publicitaire.
     
  • Le 11 octobre 2018, RTL Nederland et De Persgroep ont conclu un accord de trois ans portant sur le partage et le développement de contenu, ainsi que sur la mise en place de partenariats créatifs de contenu sponsorisé avec des marques, formant ainsi une nouvelle alliance stratégique qui unira leurs forces respectives. De plus, RTL Nederland s’associera avec Qmusic, l’une des radios de De Persgroep.

RTL Nederland et De Persgroep ont conclu un accord de trois ans portant sur le partage et le développement de contenu, ainsi que sur la mise en place de partenariats créatifs de contenu sponsorisé avec des marques

  • Le mois d’octobre 2018 a vu le lancement d’un nouveau standard de connexion appelé NetID. Il a été développé par la European NetID Foundation, à l’initiative de Mediengruppe RTL Deutschland, ProSiebenSat1 et United Internet. Ce standard offre la possibilité d’une identification unique pouvant être utilisée sur de nombreux sites internet par 35 millions d’utilisateurs. Le réseau de partenaires de NetID comprend déjà des sociétés de média telles que Süddeutsche Zeitung, Spiegel Gruppe et Gruner + Jahr, des entreprises commerciales comme Zalando, Otto Group, C&A, Conrad Elektronik et Douglas, ainsi que l’entreprise de livraison de colis DPD.


Prévisions

RTL Group confirme ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice 2018, telles que communiquées lors de la présentation des résultats intermédiaires du 29 août 2018 :

  • RTL Group s’attend à ce que son chiffre d’affaires total pour l’exercice 2018 poursuive une croissance modérée (+2,5 pour cent à +5,0 pour cent), entraînée par les activités numériques du Groupe et de Fremantle (hors effets de change).
     
  • L’EBITDA 2017 incluait un effet ponctuel positif à hauteur de 94 millions d’euros provenant de la vente des immeubles de la rue Bayard à Paris. Après normalisation, RTL Group prévoit que l’EBITDA 2018 soit globalement stable (-1,0 pour cent à +1,0 pour cent).
Share this page to

TOOLS